Le saviez-vous

Sous-titre de "Le saviez-vous ?"

Dans une journée, un veau boit combien de litres de lait ? Cela varie en fonction de son âge, bien sûr. C’est en moyenne 6 litres/jour avec des pics à 8 litres.
Que mange un veau ? Il téte sa mère et reçoit, après chaque tétée, des céréales et du foin à volonté. En tout, il aura bu environ 2 500 litres de lait maternel et 400/500 kg de céréales.
Que cache la couleur de la viande de veau ? Outre un mode d’alimentation traditionnel (lait de la mère et céréales/foin), la couleur vous indique que cette viande contient du fer, oligo-élément indispensable à notre santé et bien assimilé par l’homme. Une carence en fer dans votre alimentation se verra par une grande fatigue et eut aller jusqu’à une chute de cheveux et des palpitations cardiaques.
D’où viennent les céréales données au veau ? Les céréales sont produites sur la ferme. Les exploitations sont petites et comportent des pâtures pour les vaches et quelques parcelles pour cultiver les céréales qui seront destinées à l'équilibre de l’alimentaton du veau.
C’est quoi du foin ? De l’herbe séchée. A la belle saison, l’herbe est coupée, séchée, ramassée et servira à alimenter les animaux lors de sécheresses ou en hiver.
Où puis-je trouver ce veau de qualité ? Il y a toujours un point de vente pas trop loin de chez vous. Pour le trouver : http://www.veau-aveyron.fr/nos-points-de-vente-0
Les éleveurs sont -ils rémunérés correctement ? Le veau d’Aveyron et du ségala est une démarche d’éleveurs qui travaillent en partenariat avec des distributeurs (Artisans bouchers, Auchan, Intermarché…). Dans le cadre de la commercialisation de leurs veaux, ils s’entendent sur une qualité, un prix et un volume. De fait, ils ont réussi à mettre en place un fonctionnement équitable où tout le monde s’y retrouve, de l'éleveur au consommateur.
Qui contrôle les éleveurs ? Afin de vous garantir toujours les meilleurs produits, nous travaillons avec un organisme certificateur indépendant qui contrôle des éleveurs jusqu’au boucher.
Des vitamines dans la viande de veau ? Et oui ! Notamment des vitamines du groupe B et surtout la B12, essentiel au système nerveux et au bon fonctionnement du cerveau, car elle sert aux neurotransmetteurs mais aussi à la formation du sang et à la synthèse de l’AD. L’humain ne peut synthétiser la B12, elle doit être apportée par son alimentation. La chaîne alimentaire transmet ce nutriment des herbivores aux carnivores de sorte que l'ensemble des produits d'origine animale en contiennent, mais pas les végétaux. Une alimentation sans viande crée une anémie qui , à moyen et long terme, est dangereuse pour l’homme.
Quel est le poids d’un veau à la naissance ? Lorsque le veau nait, après 9 mois de gestation, il a pèse entre 45 et 50 kg. Un bien beau bébé !
Un veau, c’est toujours un mâle ? Non, dans le jargon des éleveurs et des professionnels, un veau est un animal, de l’espèce bovine, jeune et alimenté encore avec du lait. Il peut être mâle ou femelle. C’est vers 1 an environ , que l’on distinguera véritablement les génisses (femelles), qui deviendront des vaches , et les jeunes bovins (mâles) qui deviendront des bœufs ou des taureaux.
L’IGP, c’est quoi ?     IGP est l’acronyme de « Indication Géographique Protégé ». C’est un signe européen attribué exclusivement aux démarches reconnues et enregistrées au niveau de la Commission Européenne après un examen approfondi de plusieurs mois sur l’origine, les règles de production et l’histoire du produit et d’un territoire. Il permet de sauvegarder des savoir faire.
Pourquoi le Veau d'Aveyron et du Ségala a t-il sa couleur de viande rosée ? L’alimentation du veau est déterminante dans la couleur de la viande. D’une alimentation lactée à une alimentation herbagère, les mammifères (dont les veaux font partie) vont passer d’une couleur de viande blanche à rosée puis rouge (lorsque le mammifère est adulte). Le Veau d’Aveyron se nourrit du lait de sa mère et des céréales et foin de la ferme. Cette alimentation équilibrée (lait+herbe conservée) lui donne cette couleur intermédiaire, ni blanche, ni rouge, mais caractéristiques des veaux fermiers entre 5 à 10 mois.
C’est quoi un « veau sous la mère » ? C’est le terme qui désigne un veau qui est nourri par sa mère, on dit aussi qu’il est « allaité par sa mère ». C’est un mode traditionnel préservé, typique des éleveurs de tout le sud (de l’ouest à l’est) de la France.
Le Ségala, c’est où ? Le Ségala est en France. C’est un terroir historique qui se trouve au nord est de l’Occitanie. Ce territoire s’étend sur l’Aveyron, le Tarn , le Tarn et Garonne, le lot et le sud du Cantal.
Dans une journée, un veau boit combien de litres de lait ? Cela varie en fonction de son âge, bien sûr. C’est en moyenne 6 litres/jour avec des pics à 8 litres.